Appel des professionnels de l'enfance

Les enfants ne sont pas la variable d'ajustement des désirs des adultes

Et maintenant, qu’allons-nous faire ?

Madame, Monsieur,

Au lendemain de la manifestation du dimanche 26 mai, nous sommes nombreux à nous demander comment notre action va pouvoir se poursuivre dans les semaines et les mois à venir.

Nous sentons bien que nous ne pouvons pas en rester là : trop de choses ont été soulevées et mises à jour, notamment en ce qui concerne la question des enfants, de leur développement psycho-affectif et de leur éducation.

Nous avons pu constater que cette question a été généralement écartées par les médias qui parlaient du projet de « mariage pour tous », occultant celle de l’adoption et de la filiation.

Depuis, nous avons compris que derrière cette loi, c’est l’idéologie du genre qui avance à grand pas dans nos écoles.

Témoin l’amendement de l’article 31 de la loi de refondation de l’école demandant que l’école « assure les conditions d’une éducation à l’égalité de genre ». Amendement retiré par le Sénat, puis par l’Assemblée Nationale grâce à la vigilance de plusieurs acteurs.

Témoin également ce document, édité par le SNUipp-FSU, dès le 17 mai 2013 pour lutter contre l’homophobie à l’école primaire : véritable apologie du « gender ».

J’ai eu l’occasion de donner deux conférences pour présenter la question du genre, au Mans et à Vendôme. C’est un sujet délicat et complexe. Nulle doute que certaines études sur le genre méritent notre attention, par exemple, en ce qui concerne certains stéréotypes… de là à nier le rôle du biologique dans le fait de se sentir homme ou femme, il y a un pas que nous ne franchissons pas.

En effet, il nous semble que la complémentarité homme/femme est une richesse pour l’humanité et que nous n’avons pas fait le tour de la question, loin de là !

Je profite également de ce message pour partager mon indignation et celle de nombreuses personnes devant l’abus de pouvoir que constituent les arrestations et garde-à-vues abusives.

Sur cette question également, nous resterons vigilants en veillant à ce que la liberté d’expression de tous et celle des professionnels de l’enfance en particulier soit préservée.

Et maintenant ?

Notre association continue son action et son investissement auprès de la Manif pour tous. Une rencontre des porte-parole a eu lieu. Nous préparons activement la phase 2.

Nous organiserons en septembre une assemblée générale de notre association afin de définir les orientations de notre association.

En attendant, nous nous associons au travail entrepris autour de la thématique de l’écologie humaine, avec Tugdual Derville et d’autres.

Nous ne manquerons pas de vous tenir informés des suites de notre action.

JB

Jérôme Brunet

Président de l’Appel des professionnels de l’enfance

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le juin 15, 2013 par dans Articles.
%d blogueurs aiment cette page :