Appel des professionnels de l'enfance

Les enfants ne sont pas la variable d'ajustement des désirs des adultes

Arracher l’élève à tous les déterminismes ?

VpeillonVincent Peillon a déclaré dans l’Express du 2/9/12 : « Pour donner la liberté du choix, il faut être capable d’ pour après faire un choix. » M. Peillon, qui dira ce qui est de l’ordre du « déterminisme aveugle » ou de l’ordre de la « bonne pensée » ? Est-ce le gouvernement qui nous fera la liste de ce qu’il convient de penser en matière d’éducation sexuelle, de procréation, de filiation, de religion, d’éthique ?
Quel programme ! Certes les familles ne sont pas parfaites dans ce qu’elles transmettent aux enfants. Mais qui osera dire que l’école l’est ? Quelle prétention que d’imaginer que le gouvernement – ou l’école – serait en mesure « d’arracher les enfants à tous les déterminismes ».
Nous serons là pour redire que les parents sont les premiers (pas les seuls) éducateurs de leurs enfants, et que la liberté implique des choix, des opinions, parfois des erreurs. Il revient à la famille – et non à l’Etat – de faire ces choix éducatifs.
Jérôme Brunet

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le août 15, 2013 par dans Articles.
%d blogueurs aiment cette page :