Appel des professionnels de l'enfance

Les enfants ne sont pas la variable d'ajustement des désirs des adultes

Intervention Jérôme Brunet, à la Manif pour tous de Lyon, le 2 février 2014

Chers amis,

Que faites-vous donc ici, aujourd’hui ?
Qu’est-ce qui vous a fait quitter vos lits, vos maisons, un dimanche matin de février ?
Pourquoi ces centaines de milliers de familles, à Lyon, Paris, Bruxelles, Madrid, Varsovie, Berlin et ailleurs dans le monde ?
Ne vous a-t-on pas expliqué qu’il n’y avait aucune raison de vous inquiéter ?
Qu’il n’y a pas de « théories du genre », dans vos écoles…
Pas de PMA à l’horizon…
Encore moins de GPA…

Oui, bien sûr, une loi est passée l’année dernière, qui réforme profondément la filiation en effaçant un père ou une mère de l’arbre généalogique de certains enfants.

Oui, bien sûr, vous avez entendu Mme Taubira parler de « changement de civilisation »… et vous avez tendu l’oreille : c’est quoi, Mme Taubira, cette civilisation que vous nous préparez ?

Oui, bien sûr, vous avez entendu M. Peillon dire qu’il fallait « arracher l’élève aux déterminismes familiaux, ethnique, sociaux, intellectuels », et vous vous posez la question : est-ce vous, M. Peillon qui déciderez ce qu’est un déterminisme et ce qu’est une valeur transmise par la famille ?

Si vous êtes là aujourd’hui, c’est parce que vous vous posez la question : « et nos enfants, dans tout ça, que vont-ils devenir ? »

C’est parce que vous prenez au sérieux la Convention internationale des Droits de l’enfant, qui rappelle que l’enfant a le droit d’être élevé – dans la mesure du possible – par son père et sa mère.

C’est parce que vous voulez que soit respecté les droits de l’Homme, qui rappellent que les parents ont par priorité le droit le choisir le genre d’éducation pour leurs enfants.

C’est parce que vous éduquez des petits garçons et des petites filles, et que pour vous, la différence des sexes, ce n’est pas une option.

C’est parce que vous pensez que trop d’enfants souffrent déjà de manques de repères, et que ce n’est pas en les envoyant voir Tomboy, ou en lisant « papa porte une robe » qu’on va les aider à ce construire.

C’est parce que vous pensez que la clé de voûte de la famille, ce n’est pas l’enfant, mais c’est le couple.

C’est parce que vous vous dites qu’il faut entendre la souffrance de ces enfants dont les repères familiaux sont cassés, brouillés.

On vous parle de lutte contre les stéréotypes.
Mais qui est rempli de stéréotypes?
N’est-ce pas ceux qui nous stigmatisent, en prétendant que nous sommes homophobes ?
N’est-ce pas ceux qui prétendent que nous sommes des intégristes, des extrémistes ?
N’est pas ceux qui caricaturent nos paroles, nos intentions ?

Mes amis,
Oui, nous avons des choses à faire évoluer dans l’éducation des filles et des garçons. Nous n’avons pas besoin de loi pour ça : nous sommes des citoyens adultes, des parents responsables.

Oui, nous avons à mieux respecter l’altérité sexuelle. Nous n’avons pas besoin d’ABCD de l’égalité pour cela, nous sommes des citoyens adultes, des parents responsables.

Oui, nous devons accueillir, les bras grands ouverts chaque personne, quelque-soit son orientation sexuelle. Nous n’avons pas besoin de l’inter-LGBT pour cela. Nous sommes des citoyens adultes, des parents responsables.

Nous sommes aujourd’hui dans la rue, parce que nous souhaitons que les enfants puissent se construire avec des repères structurants.

Nous sommes dans la rue parce que l’école doit jouer pleinement son rôle d’instruction et d’ouverture à la différence, mais n’a pas à remplacer l’éducation des parents.

Nous voulons la liberté au sein de nos familles, la liberté d’éduquer nos enfants comme nous le désirons, car c’est cela, l’intérêt supérieur de l’enfant.

 

Jérôme BRUNET

Président de l’Appel des professionnels de l’enfance

Porte-Parole de la Manif pour tous

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le février 2, 2014 par dans Uncategorized.
%d blogueurs aiment cette page :